Symptômes

by Catherine Ocelot (Author)
Read sample online
PDF
55 loans, One at a time
Details

Dans cette quatrième bande dessinée, Catherine Ocelot s’interroge sur les empreintes laissées par les mots, sur ce qui rend malade et ce qui guérit, sur la nature profonde de chaque individu et sur la manière de tendre l’oreille à cette petite voix que l’on tait trop souvent.

Comme des plantes qui s’enlacent dans une serre, les récits de Symptômes s’entrecroisent et s’imbriquent les uns dans les autres pour exposer les liens qui nous unissent, mais aussi la façon dont les relations, qu’elles soient toxiques ou saines, se répercutent sur notre corps et notre esprit. Et si des fils invisibles nous reliaient pour toujours à ceux qui ont joué un rôle dans notre vie ?

La finesse des dialogues et du dessin transmettent aux lectrices et aux lecteurs toutes les émotions et réflexions, tantôt drôles, tantôt poétiques, qui émaillent le livre. Symptômes, un peu à la façon d’un rêve éveillé, explore nos mouvements intérieurs, ce qui nous transforme.

Publication date
January 25, 2022
Publisher
Page count
288
ISBN
9782925114093
Paper ISBN
9782924049952
File size
81 MB
The publisher has not provided information about accessibility.
Les libraires craquent
Commented by Guilaine Spagnol from bookstore Librairie La maison des feuilles (Montréal)
Plus qu’un témoignage et une réflexion sur ce qu’est la santé (mentale, physique) et comment la conserver ou l’améliorer, la nouvelle BD de Catherine Ocelot, Symptômes, est une succession de petits tableaux tantôt oniriques, tantôt réalistes, des explorations d’une même variation qui poussent les lecteurs et lectrices à l’introspection et à l’écoute de soi et des autres. Soutenu par un dessin au stylo bille d’une grande finesse et des couleurs vives, le propos de Catherine Ocelot résonne en nous, se fraye un chemin dans notre esprit. Que ce soit à travers les anecdotes personnelles de l’autrice ou le vécu des femmes qui composent son groupe de soutien contre la solitude, Symptômes nous parle, nous touche, nous fait rire, nous interroge. Particulièrement en ces temps-ci, où la pandémie nous a toutes et tous affectés d’une façon ou d’une autre. C’est doux, subtil et graphiquement splendide.