Nin Auass. Moi l'enfant

by Joséphine Bacon (Author), Laure Morali (Author), Lydia Mestokosho-Paradis (Illustrator)
Read sample online
EPUB
55 loans, One at a time
Details

Pendant quatre ans, les écrivaines Joséphine Bacon et Laure Morali ont sillonné les dix communautés innues du Québec. Elles ont rencontré plus d’un millier d’enfants et de jeunes qu’elles ont accompagnés dans l’écriture. Nin auass • Moi l’enfant fait battre le cœur de la jeunesse de tout un peuple.

Anthologie bilingue innu-aimun – français
Dirigée par Joséphine Bacon et Laure Morali, et illustrée par Lydia Mestokosho-Paradis
En collaboration avec l'Institut Tshakapesh


Point de vue des créatrices
En innu-aimun, le mot « poésie » se dit Kashekau-aimun, ce qui signifie « parole de fierté », de cette fierté que peut éprouver un jeune chasseur, empli de joie, lorsqu’il a effectué avec succès sa première chasse. Un sentiment de fierté et de joie naîtra de cette grande aventure littéraire. Joséphine Bacon

Les enfants sont poètes. Nous avons réveillé la poésie qu’ils avaient déjà en eux et ils nous ont inondées de leur sagesse. Ce livre représente une remontée à la source. Laure Morali

Avec mon coeur d’enfant, j’ai essayé de voir les images que les jeunes ont voulu exprimer. C’est épuré, c’est abstrait. Je n’impose pas ma vision. Les enfants pourront reconnaître leur propre message dans mes dessins. Lydia Mestokosho-Paradis

Contributors
Rita Mestokosho (Collaborator), Yvette Mollen (Collaborator)
Publication date
May 21, 2021
Publisher
Collection
Page count
363
ISBN
9782897126926
Paper ISBN
9782897126919
File size
22 MB
The publisher has not provided information about accessibility.
Les libraires craquent
Commented by Corinne Boutterin from bookstore Librairie Les Bouquinistes (Chicoutimi)
« Quand je parle de poésie aux enfants, je m’adresse à des poètes avertis », dit Laure Morali, accompagnatrice avec Joséphine Bacon des jeunes qui nous offrent ici leurs mots. Et c’est bien ce que j’ai ressenti à la lecture de ces poèmes dans lesquels ils partagent leurs visions de leurs territoires, extérieurs autant qu’intérieurs, de leurs peurs et leurs espoirs, de leur avenir. La sincérité et la beauté de leurs mots, livrés en innu-aimun et en français (certains poèmes mêlant les deux langues), sont admirablement mises en valeur par les illustrations délicates de Lydia Mestokosho-Paradis et la très agréable présentation. J’ai eu un gros coup de cœur pour ce magnifique livre-cadeau, frais, vrai et émouvant! Dès 7 ans